Beni: une femme et ses 8 enfants kidnappés par des inconnus à Oicha

beni-mbau -civils tués - bashu - zones-Kasereka Matina Désiré -adf-Rwenzori-grosses-Etat Islamique-CCNSC-Beni-ADF
OICHA, Chef-lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu)

Une femme et ses 8 enfants ont été enlevés la nuit de mardi à mercredi 24 novembre au quartier Pakanza, en commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Selon la Société Civile forces vives noyau d’Oicha, ces personnes ont été enlevées par des hommes lourdement armés en tenues militaires. Ceci, après avoir signé leur incursion dans leur maison, dont le père est un opérateur économique.

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi à Beni, la Société Civile condamne cet acte, qu’elle qualifie de « barbarie ».

« C’est dans la nuit du mardi au mercredi vers zéro heure que ces inciviques ont été chez lui et ont commencé à démolir sa porte moyennant la hache. Après l’échec, ces derniers ont lancé une roquette qui a démolie la porte et leur permettre ainsi l’accès à l’intérieur. Ayant rencontré la victime, ceux-ci ont emporté une somme importante d’argent et kidnappé son épouse avec ses 8 enfants, et les amener dans une destination inconnue, », explique la déclaration consultée par Laprunellerdc.info.

Face à cette menace sécuritaire, la Société Civile exige des enquêtes sérieuses et réclame la libération sans condition des otages.

« Au nom du mariage civilo-militaire, la Société Civile d’Oicha demande aux autorités compétentes de ramener ces captifs sains et saufs car c’est possible. Vu que nous sommes dans un état de siège, nous demandons une mesure spéciale ayant pour mission mettre fin aux tueries et violations graves des droits de l’homme, » dit cette structure.

Magloire Tsongo, depuis Goma

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.