Beni : une dizaine de manifestants contre l’état de siège interpellés par les services de sécurité

Beni Lucha
Manifestation contre l'état de siège ce jeudi à Beni. Ph. Laprunellerdc.info

Une dizaine de manifestants du mouvement Citoyen lutte pour le changement (Lucha), qui sont descendus dans la rue ce jeudi 11 novembre 2021, comme prévu, pour dire non aux tueries répétitives des civils par des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), pendant cette période de l’état de siège décrété depuis six mois par le chef de l’État Congolais, viennent d’être interpellés.

Ces jeunes manifestants ont été interpellés devant la mairie de Beni. Cette information est confirmée par la cellule de communication de la Lucha dans un message diffusé sur les réseaux sociaux.

«Pendant que les militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), essayaient de manifester leur indignation face aux tueries devenues presque normales dans la région de Beni-Ituri, les autorités ont de l’état de siège ont envoyé 15 jeeps plein des soldats et policiers pour mater l’essor patriotique de 16 jeunes. Ils viennent d’être acheminés à l’auditorat» lit-t-on dans ce message.

Pour l’instant toutes les activités tournent à la normale, au centre-ville, pendant que les manifestants ont été mis à la disposition des services de sécurité.

Roger Kambale depuis Beni.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.