Beni: un deuxième cas de décès de la maladie à virus Ebola

alerte-Ebola -Guinée- santé -
Des agents de l'équipe de riposte contre Ebola en RDC (Image d'illustration)

La province du Nord-Kivu a enregistré mercredi 13 octobre 2021 un deuxième cas de la maladie à virus Ebola, dans sa zone de sante de Beni, après la déclaration de sa réapparition le 8 octobre dernier.

L’annonce a été faite le soir de ce jeudi par la Coordination provinciale de la riposte contre Ebola au Nord-Kivu, qui précise qu’il s’agit d’une femme âgée de 42 ans, ayant un lien épidémiologique et familial avec le premier cas de décès, un enfant de deux ans, enregistré le 6 octobre.

L’OMS précise de sa part qu’un séquençage génomique initial, a indiqué que ces cas peuvent correspondre à une flambée de l’épidémie de 2018-2020.

Lire aussi Beni : début de la campagne de vaccination contre Ebola, après la découverte d’un nouveau cas confirmé

Signalons la campagne de vaccination contre Ebola a été lancée à Beni le même mercredi. Elle vise limiter la propagation de ce virus dans la communauté.

Ladite campagne a débuté dans plusieurs quartiers de la ville de Beni, notamment à Butsili, où un premier cas de maladie a été enregistré.

Sont concernées en premier lieu par la vaccination, les contacts des cas de décès et d’autres personnes à haut risque, dont les soignants.

Pour rappel, le 3 mai 2021, le gouvernement de la RDC avait déclaré la fin de la fin de la 12ème épidémie d’Ebola dans la province du Nord-Kivu. Elle avait débuté le 7 février 2021. Douze personnes ont été infectées et six sont décédées au cours de cette dernière résurgence d’Ebola; qui a duré près de trois mois dans les zones de santé de Biena, Katwa, Musienene et Butembo, dans la province du Nord-Kivu. Aucun enfant n’a été infecté.

Cette résurgence était liée à l’épidémie de 2018-2020 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri; au cours de laquelle 3.470 personnes ont été infectées et 2.287 ont été tuées. Une autre flambée dans la province de l’Équateur, dans l’ouest de la RDC, a infecté 130 personnes et tué 55 personnes entre juin et novembre 2020.

Héritier Bashige M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.