Beni: plus de 10 morts dans une nouvelle attaque des ADF à Kalembo

ugandaise-FCC détruire - Beni-rebelles - armée jeunes militaires
des FARDC déployées à Beni au Nord-Kivu

Une nouvelle attaque sanglante attribuée aux combattants d’Allied démocratic forces (ADF) a été déplorée la nuit du mercredi au jeudi 21octobre 2021, au village kalembo, situé à près de 7 kilomètres à l’ouest de la commune de Bulongo, dans le secteur Ruwenzori, territoire de Beni (Nord-Kivu).

L’information est confirmée par plusieurs sources locales, dont le chef du groupement Malambo. Kambale Sibendire John, joint au téléphone, indique que ces rebelles ont tué une dizaine de civils. Il estime le nombre à 13 civils abattus et 4 emportés.

Il parle aussi de trois maisons incendiées et plusieurs biens pillés, au cours de cette nouvelle attaque sanglante en plein état de siège.

Cependant, d’autres sources locales avancent déjà un très lourd bilan de 16 personnes tuées par ces rebelles. C’est l’exemple de la Nouvelle Société Civile Congolaise de la place, qui déplore aussi le fait que cette attaque est intervenue après les alertes sur la présence de l’ennemi dans la banlieue de la zone attaquée, qui n’ont pas été prises en compte par des autorités militaires.

D’un ton de désolation, Meleki Mulala, Coordonnateur de cette structure, appelle les militaires et toutes les autorités de l’état de siège à bien jouer leur rôle, celui de sécuriser les civils.

Il plaide par ailleurs pour le lancement des opérations d’envergure dans cette zone, où les combattants ADF semblent ne subir aucune pression.

Pour l’instant, c’est la désolation dans le village attaqué. Les quelques rescapés commencent encore à vider le milieu, en partance pour des zones supposées sécurisées.

Roger Kambale depuis Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.