Beni: l’UNICEF déploie une équipe supplémentaire sur le terrain pour répondre à la dernière résurgence d’Ebola

Fin épidémie Ebola
Centre de traitement Ebola de Beni

Le gouvernement congolais a confirmé vendredi 8 octobre qu’un enfant de trois ans était mort d’Ebola le 6 octobre à Beni, l’un des épicentres de la dernière épidémie d’Ebola qui s’est terminée le 3 mai 2020 au Nord-Kivu.

Dans un communiqué publié ce samedi, l’UNICEF a fait savoir que son personnel est déjà sur le terrain pour répondre à cette dernière résurgence d’Ebola.

« Du personnel supplémentaire se rendra à Beni ce week-end pour appuyer l’intervention de première ligne par le biais d’activités de mobilisation communautaire, de contrôle des infections et de décontamination, » a promis l’agence onusienne.

L’UNICEF a également annoncé qu’elle expédiera du matériel médical, de l’eau, des installations sanitaires et des fournitures de contrôle des infections dans les zones touchées.

« Trois camions chargés d’équipements essentiels partiront demain [dimanche] pour Beni, transportant 160 mètres cubes de fournitures vitales wash et nutritionnelles telles que des réservoirs d’eau de grande capacité, des seaux avec robinet, des équipements de protection individuelle, des gants, des masques, des bottes, du chlore pour traiter l’eau, des barres de savon et des antibiotiques, » a rassuré l’organisation.

Lire aussi Ebola à Beni : déjà 100 contacts listés et suivis par des équipes de la riposte (Ministre)

Grâce à des réseaux bien établis de cellules d’action communautaire, l’UNICEF compte également soutenir les activités de communication, de suivi et de traçabilité des efforts, visant à prévenir la contamination et d’autres infections.

Signalons que les autorités sanitaires congolaises ont confirmé que l’enfant de trois ans était mort dans un centre de santé de la zone de santé de Butsili, non loin de Beni, où il a été admis avec des symptômes semblables à ceux d’Ebola, au début du mois d’octobre. Un test GeneXpert effectué à Goma a confirmé que le garçon de 3 ans avait Ebola. Selon le Ministre de la Santé Jean-Jacques Mbungani, environ 100 contacts sont actuellement suivis par des équipes de la Division provinciale de la santé.

Pour rappel, le 3 mai 2021, le gouvernement de la RDC avait déclaré la fin de la fin de la 12ème épidémie d’Ebola dans la province du Nord-Kivu. Elle avait débuté le 7 février 2021. Douze personnes ont été infectées et six sont décédées au cours de cette dernière résurgence d’Ebola; qui a duré près de trois mois dans les zones de santé de Biena, Katwa, Musienene et Butembo, dans la province du Nord-Kivu. Aucun enfant n’a été infecté.

Cette résurgence était liée à l’épidémie de 2018-2020 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri; au cours de laquelle 3.470 personnes ont été infectées et 2.287 ont été tuées. Une autre flambée dans la province de l’Équateur, dans l’ouest de la RDC, a infecté 130 personnes et tué 55 personnes entre juin et novembre 2020.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.