Beni : les enseignants réunis au sein de Syeco et Synecath, menacent de ne plus recevoir leur salaire à la BCDC

audiences assassinat - tueries
A Beni au Nord-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Les enseignants de la ville de Beni (Nord-Kivu) , réunis au sein du Syndicat des Enseignants du Congo (Syeco) et Syndicat des Écoles Catholiques (SYNECATH) , menacent de ne plus percevoir leur salaire à la Banque Commerciale du Congo (BCDC).

La décision est consécutive aux multiples difficultés parcourues par ces derniers pour accéder à leur salaire au niveau de cette banque.

Cette décision ressort d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce mardi 2 février 2021.

D’après Tembo Muliwavyo Pascal , secrétaire permenant du Synecath, district de Bungulu, les enseignants affectés à cette banque perçoivent leur argent avec un grand retard.

Il explique également que la banque s’illustre de plus en plus dans des retenues irrégulières non expliquées sur les salaires des enseignants.

«A la BCDC, on n’a jamais payé au même moment que d’autres banques. Ils sont toujours en retard. Il y a aussi des retenues parfois non expliquées et même des difficultés liées au guichet qui conduisent à la non perception du salaire pour certains enseignant. », dit-il, à Laprunellerdc.info.

Ainsi, il indique que les enseignants demandent à ladite banque de restituer sans conditions les sommes piquées sur le salaire des enseignants.

Ces derniers ont aussi décidé de quitter la BCDC, pour une nouvelle banque.

«La BCDC, doit d’abord restituer les sommes piquées indûment chez les enseignants. Nous avons décidé de quitter la BCDC, pour d’autres banques. Nous avons spéculé sur certaines banques et nous révèleront d’autres détails après des contacts avec ces banques-là » Ajoute-t-il

Le même message est soutenu par les enseignants réunis au sein du Syeco.

Le Secrétaire permanent de ce syndicat indique que d’autres actions seront initiées au cas où leurs revendications ne trouvent pas gain de cause.

Roger Kambale, à Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.