Beni: les ADF veulent islamiser la région et briser le mariage entre les FARDC et les populations civiles(témoignage d’une otage libérée)

8 Views

Une otage des rebelles ADF amenée dans la brousse avec son mari, ses enfants  et ses voisins lors de leur récente attaque à Maleki ce mercredi 27 novembre a été libérée par ceux-ci un jour après avec 7 autres civils du même village. Elle nous parle de ce qu’elle a vécu.

Selon elle, les ADF veulent faire payer aux habitants  leur soutien aux FARDC mais aussi islamiser la région.

suivez intégralement le témoignage de la femme sous couvert d’anonymat

“le mercredi, Il était environ 8 heures quand nous avions vu des gens habillés en tenue militaire et très sale. Il y avait 4 hommes, 3 femmes et 3 petits garçons parmi eux. Ils nous ont ligoté, moi et mon mari et les autres voisins d’à côté. Ils nous ont mis ensemble et ont commencé à nous demander si nous connaissions les ADF, si nous avions un jour entendu parlé de Kainama, Boga, Ziina Zaabu dans des champs à Eringenti? Nous avions refusé puis ils nous ont dit que c’est c’est eux, c’est là qu’ils restent. “C’est nous qui restons dans les forêts d’Eringeti” nous disaient-ils, et c’est nous qui avions tué en Mbau. Alors, allez raconter à vos compatriotes, sommes en colère contre vous, vous avez coalisé avec votre armée, vous les soutenez et nous, on doit vous le faire payer.

Nous allons continuer à vous tuer car vous payez de la nourriture à votre armée pour qu’elle vienne nous bombarder dans les profondeurs où nous habitons avec nos failles. raconter  les rebelles à la rescapée

Parce que nos parents et beaucoup de nos familiers périssent dans des opérations des FARDC et nous nous n’allons pas vous pardonner, vous ne nous échapperez pas parce que vous soutenez votre armée qui ne cesse de nous traquer. Ces femmes parmi eux étaient habillées en des longues robes et couvertes comme des musulmans, ils nous ont alors dit que nous devrons devenir musulman comme eux.

la femme renseigne par ailleurs que son mari et d’autres otages sont restés dans les mains des ravisseurs dont deux filles d’une voisine otage libérée avec elle et les rebelles auraient promis d’amener les chèvres pour ces filles qui sont restées. Elle a été libérée avec ses 4 enfants, sa voisine aussi avec ses deux enfants. Elles étaient accompagnées par ces rebelles jusque près de sa maison.”

ici l’audio

Disons que l’attaque de Maleki, un village près de Oicha survenu le mercredi 27 novembre 2019 était très cruel et a fait environ 29 personnes vachement abattues. Des corps décapités, des autres membres du corps entrecoupés gisaient ça et là à même le sol dans le village. la désolation se lisaient sur les visages des habitants. Ceci fera environ 100 personnes tuées par des rebelles dans la région de Beni en ce mois et depuis le lancement des opérations de grande envergure par les FARDC.

Gires Kasongo, depuis Beni

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share This

COMMENTS

Wordpress (1)
Disqus ( )