Beni : le centre de santé de Luanoli incendié par des rebelles ADF à Watalinga

Des combattants des forces démocratiques et alliées (ADF) sont accusés d’avoir incendié et pillé le centre de santé de Luanoli, dans la chefferie de Watalinga, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

L’incident a été déploré lors de l’incursion des assaillants dans ce village de Luanoli, dans la nuit de mercredi à jeudi 13 Janvier 2022, indique une sources administrative de cette chefferie.

Au cours du même assaut, explique le Mwami Pascal Saambili, de cette chefferie, plusieurs autres maisons des civils ont également été réduites en cendre.

Cependant les professionnels de santé et quelques malades qui étaient dans cette structure ont réussit à s’échapper lors de l’attaque. Les rebelles ont pillé plusieurs intrants et des biens de valeurs.

La société civile à travers sa présidente Zawadi, qui confirme cette information explique à LaprunelleRDC.Info, que les rebelles ont crépité plusieurs coups de balles à l’aire avant de se soustraire de cette localité.

Elle confirme un déplacement massif des habitants du village attaqué vers des zones supposées sécurisées.

Du côté de l’armée congolaise, rien n’a été communiqué à ce sujet, cependant des sources locales renseignent que n’eût été l’interviention des militaires FARDC basés à Nobili, qui sont vite intervenu le bilan de cette violence rebelles serait plus lourd.

Ce mercredi 12 Janvier 2022, au moins sept (7) autres civils ont été tués par de mêmes rebelles ADF près de Kisima, dans le secteur Ruwenzori (Beni).

La société civile locale qui a déploré cette nouvelle violence a appelé les éléments des FARDC, surtout le commandant des opérations à prendre de nouvelles mesures surtout revoir leur stratégie pour mettre fin aux atrocités des rebelles.

Roger Kambale, depuis Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.