Détonations d’armes lourdes à Beni: l’armée poursuit le pilonnage des positions ADF identifiées dans le Mayangose

Détonations d’armes lourdes à Beni: l’armée poursuit le pilonnage des positions ADF identifiées dans le Mayangose
le Général Sylvain Ekenge. Ph. Laprunellerdc.info
303 Views

Des détonations en armes lourdes sont entendus depuis quelques jours dans la ville de Beni au Nord-Kivu, en provenance de la contrée de Mayangose, partie rurale de la ville.

Mais rien n’est à craindre, selon le général Sylvain Ekenge, porte-parole adjoint des FARDC dans la région, qui fait la mise au point à Laprunellerdc.info ce vendredi 13 mars 2020.

Il précise que c’est l’armée qui «pilonne» des positions rebelles, qui ont été identifiés et localisées à l’ouest de la rivière Semuliki, près de Kididiwe et Lahe, dans le Mayangose.

Lire aussi Beni : les cultivateurs de Mayangose appelés à la vigilance après que l’armée ait déjouée une attaque rebelle à Talyata-Kasinga

Le porte parole militaire avance un bilan provisoire d’au moins 6 rebelles ADF neutralisés, à coté de 4 éléments FARDC, tombés sur le champ d’honneur, et quelque unes de leurs positions conquises.

Parmi les découvertes dans la zone des combats, le Général Sylvain Ekenge cite trois tombes qui «n’ont pas encore été exploitées ou fouillées, pour déterminer s’ils sont des fosse communes ou des tombes individuelles.»

Lire aussi Beni: «le retour des cultivateurs à Mayangose se fera d’une manière progressive» (Mwami Taibo Atsu)

Entre temps, cet officier supérieur de l’armée décourage la population, quant à la fréquentation des zones encore opérationnelles, et sous menace des rebelles ougandais ADF.

Pour rappel, le général Sylvain Ekenge a annoncé le 09 mars dernier, que l’armée a neutralisé 5 autres terroristes et récupéré 4 armes dont 3 AK47 et une PKM lors des affrontements entre les FARDC et les rebelles ougandais ADF la nuit du 8 au 9 mars 2020 à Kididiwe.

Ces 5 ADF neutralisés étaient, selon lui, ceux ayant fui les bombardements des FARDC du 7 au 8 mars dernier, le long de la rivière Semliki et qui sont allés se cacher dans le Mayangose prés de Kididiwe.  Des opérations de ratissage se poursuivent partout dans la région sans désemparer, confiait-t-il.

Roger Kambale, depuis Beni

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )