Beni: encore 18 personnes dont 7 militaires, interpellées dans une nouvelle opération de bouclage

Ngongolio-Officiers-bouclage-beni-Jules Vayihekya-Kalinda-Blessés Veranda-officiers-OCHA-PNC-rebelles-jeunes-déplacés-terroriste-militaires-églises-Obadi-ADF-Mbilali-drones-CEPADHO-Kangbayi-santé-Héritier Claudel mini Pakanza militaire Rwangoma Ntoma des personnes interpellées par la police à Beni
Vue sur Beni ville au Nord-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Au total, 18 personnes ont été interpellés par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) et des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC); lors d’une nouvelle opération de bouclage menée ce vendredi 23 juillet dans les quartiers Tamende et Matonge, en commune Mulekera, dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Nos sources au sein du Commissariat urbain de la Police renseignent que parmi les personnes interpellées figurent 7 militaires. Outres des interpellations, les forces de l’ordre et de sécurité ont récupéré 4 armes AK-47; des flèches, une importante quantité des chanvres et plusieurs biens supposés volés.

Lire aussi État de siège à Beni : des interpellation et plusieurs effets militaires récupérés dans un bouclage

Le Commissaire Supérieur Principal Kashale Narcisse Muteba, Maire policier de la ville de Beni; salue la détermination des services de sécurité à restaurer l’autorité de l’État et la sécurité dans la ville.

Il appelle la population à avoir confiance aux FARDC et à la PNC, en dénonçant tout cas suspect.

Les personnes interpellées ont été mis à la disposition de la justice militaire, pour l’instruction de leurs dossiers.

Samedi dernier, 19 autres personnes ont été interpellées au cours d’un autre bouclage dans la commune Mulekera, toujours à Beni. Les forces de sécurité avaient encore récupéré des armes et des biens auprès de ces présumés auteurs de l’insécurité.

Roger Kambale, à Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.