Beni : des morts et des biens pillés lors d’une nouvelle attaque des ADF à Bulongo

ENK-Butungera-morts - bulongo - beni - violence adf
Région de Bulongo à Beni

Des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), ont encore fait incursion avec des morts la nuit du samedi au dimanche 24 octobre 2021, dans la commune rurale de Bulongo, dans le Secteur Rwenzori, en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

D’après les informations parvenues à LaprunelleRDC.Info, au cours de cette attaque, des morts ont été déplorées.

Lire aussi: Beni : encore 4 personnes tuées par des rebelles ADF dans une double attaque près de Bulongo

Une source évoque le bilan provisoire d’au moins sept (7) morts, dont une femme. Des boutiques et des pharmacies dévalisées par des assaillants. Les assaillants venus de Mabasimba ont tué coup sur coup des civils avant de se volatiliser dans la nature.

Cette information est confirmée par le Journaliste Vosi Mbahingana Jean, de la place.

Il parle d’un sentiment de désespoir et désolation qui s’observe dans le chef des habitants qui évaluent impuissamment les dégâts causés par des rebelles.

Même message du côté de la Nouvelle Société Civile Congolaise de la place.

Meleki Mulala, son Coordonnateur pense que l’insuffisance des militaires dans cette commune serait à la base de cette attaque. Il invite les autorités militaires à déployer des militaires dans la zone pour protéger les civils et leurs biens.

Consécutivement à cette attaque qui a causé morts d’hommes à Bulongo, nombreux habitants commencent à se déplacer pour des zones supposées sécurisées.

Il faut dire qu’une vingtaine de civils viennent d’être tués par des ADF dans cette zone, en moins d’une semaine. 

Lire aussi: Beni/Attaque des ADF à Bulongo: le député Paul Vahumawa parle d’une «négligence» des alertes de la population

Quatre civils ont été tués la nuit du Jeudi au vendredi 23 Octobre 2021 à Libokora et Mutilipi, pendant que 18 ont été tués à Kalembo, toujours dans le Secteur Rwenzori. 

Roger Kambale depuis Beni

Etiquettes:

3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.