Beni : des écogardes du parc des Virunga accusés d’avoir détruit des cultures à Kasindi

Masambo virunga
Kasindi, en groupement de Basongora à Beni. Ph. Laprunellerdc.info

Plusieurs cultures de haricots et autres produits champêtres, ont été détruits ce lundi 20 septembre 2021, par des écogardes du Parc National des Virunga, au quartier Congo Ya Sika, situé dans la cité de Kasindi (Beni) au Nord-Kivu.

Cette information est confirmée par Jade Butsapu, 2ème Vice-président de la Société Civile locale. Celui-ci indique que les écogardes ont détruit ces produits, disant qu’ils sont cultivés dans le parc, pourtant, selon lui, ils se trouvaient dans la partie provisoirement accordée à la population par l’ICCN.

Tout en déplorant cet acte qu’il qualifie d’ignoble, cet activiste des droits humains demande aux autorités du territoire de Beni, et au Gouverneur de la province du Nord-Kivu, de vite s’impliquer dans ce dossier afin d’éviter le pire.

Pour tenter d’être remise dans leurs droits, les victimes de cette destruction ont déposé ce même lundi une plainte contre ces écogardes du Parc des Virunga.

Lire aussi Beni: la population riveraine du Parc des Virunga exige une nouvelle démarcation des limites

Sivavuhirwa Barthélémy, fonctionnaire délégué du Gouverneur affecté dans cette partie du secteur de Ruwenzori qui encourage les habitants pour cette plainte, appelle les gardiens de ce patrimoine à la retenue, vu les consensus qui était déjà trouvé entre les habitants, le Gouvernement central et l’ICCN, en rapport avec le quartier Congo Ya Sika, dont il affirme qu’il a déjà été cédé provisoirement à la population.

Celui-ci invite l’inspection locale de l’Auditorat militaire de s’investir dans ce dossier, pour que les victimes soient remises dans leur droit.

Roger Kambale, depuis Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.