Beni: 2 bastions des ADF bombardés par les FARDC ce mardi

FARDC-updf-ugandaise-FCC détruire - Beni-rebelles - armée jeunes militaires
des FARDC déployées à Beni au Nord-Kivu

Les forces armées de la République démocratique du Congo, FARDC, ont de nouveau montré leur puissance dans la région de Beni; en dépit des nouvelles stratégies de rebelles Ougandais ADF.

Elles ont bombardé la soirée de ce mardi 11 janvier 2022; deux bastions des terroristes ADF/MTM dans les confluents Nzulube et Lusububi au tour de la rivière Semuliki; dans le territoire de Beni , au Nord-Kivu.

Selon Antony Mualushay porte-parole des opérations Sokola 1 grand nord; ces bombardements ont été organisés et planifiés après les renseignements eus auprès des rescapés des bombardements dans la chefferie de Watalinga.

« Les Forces armées de la République du Congo, FARDC, ont bombardé ce soir du mardi 11 janvier 2022; deux bastions des terroristes ADF/MTM dans les confluents Nzulube et Lusububi. Sous le commandement du Général Major Camille Bombele, coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF; ces bombardements ont été organisés et planifiés après avoir eu des renseignements sûrs, sur la présence des ADF/MTM rescapés des bombardements dans la chefferie de Watalinga« , a indiqué Antony Mualushay.

Cette nouvelle victoire de l’armée arrive au moment où les FARDC et UPDF ont alerté sur la présence dans la partie nord de la province du Nord-Kivu des rebelles ADF.

Dans un communiqué de presse signé conjointement; ces deux armées ont précisé que des éléments appartenant à un groupe armé; avaient des plans sinistres visant à discréditer les performances réalisées par elles sur le terrain

Magloire Tsongo, depuis Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.