Baraka : les déplacés de Bibokoboko décident de rentrer chez-eux

déplacés - mushimbakye -bibokoboko
Des déplacés de Bibikoboko affluent sur Baraka. Ph. Tiers

Des déplacés campés au site de Mushimbakye, ayant fui des affrontements de Bibokoboko et environs ont décidé de rentrer chez eux, ce samedi 30 octobre 2021, dans la ville de Baraka, au Sud-Kivu.

D’après la cellule de communication de la mairie de Baraka, c’est vers 10 heures que ces déplacés ont commencé le retour progressif. Pour elle, le premier convoi qui était constitué de 209 personnes en majorité les femmes et les enfants de la communauté Banyamulenge.

« Le conseil local de sécurité conduit par le Maire de la ville de Baraka M. Jacques M’mbucwa Hussein était sur place pour assister au départ de leur premier convoi qui était constitué de 209 personnes en majorité les femmes et les enfants de la communauté Banyamulenge, c’était vers 10 heures. Des véhicules en location par les personnes de bonne volonté, ont facilité cette rentrée. » explique la cellule de communication de la Mairie.

A l’en croire, la rentrée est progressive, et un important dispositif de sécurité a été déployé par le conseil local de sécurité de la ville de Baraka pour assurer leur sécurité et celle de leurs biens.

Rappelons que des déplacés venus de Bibokoboko et environs sont arrivés depuis le 13 octobre dernier dans la ville de Baraka. Ces derniers fuient les affrontements entre des milices armées dans les moyens plateaux de Fizi.

Des sources de la Société Civile locale rapportent que des personnes ont été tuées dans ces affrontements, des vaches et des chèvres emportées par des assaillants, ainsi que plusieurs villages brûlés.

Abiud Olinde

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.