Atelier Plénière du CCNSC: les acteurs renouvellent leur confiance dans l’équipe dirigée par Me Patient Bashombe

atelier plénière-CCNSC
Des participants à l'atelier de l'Hôtel Kampo.

Les travaux de l’atelier plénière de validation des outils de gouvernance du Cadre de Concertation National de la Société Civile; ont été clôturés ce mercredi 11 novembre 2020 à Kinshasa. Lors de cette session qui visait à doter le CCNSC des textes et documents légaux; les participants à l’Assemblée plénière ont renouvelé leur confiance au Comité dirigé Me Patient Bashombe.

A l’issue de 3 jours, les présidents provinciaux et la coordination nationale du CCNSC ont encouragé le Comité; qui désormais aura le privilège de commencer la première rotation dès la date de la  signature des statuts. Le mandat pour toute l’équipe de la Coordination constituée de 28 organisations est de 4 années.

Me Patient Bashombe et son équipe ont promis de fédérer toutes les organisations, réseaux et plateformes de la Société Civile; mais aussi plaider en vue de l’amélioration  des conditions de vie de la population.

Des partenaires du consortium D3C et de l’union Européenne qui ont donné un appui technique et financier étaient présents à cet atelier plénière; à l’issu desquels le CCNSC compte renforcer la professionnalisation de ses acteurs à travers les Groupes de travail thématiques.

Lire aussi Kinshasa : le CCNSC en atelier d’adoption et de validation des textes juridiques et d’outils de gouvernance

Rappelons qu’à l’issue du 2ème Forum National de la Société Civile tenu à Kinshasa du 26 au 30 novembre 2019; les participants avaient donné mandat et plein pouvoir à la Plénière de valider les outils de gouvernance; à savoir les statuts, le règlement intérieur et le manuel de procédure. Cette activité avait été repoussée suite aux restrictions de la Covid-19; qui n’avaient pas permis aux Présidents de toutes les provinces de se retrouver à Kinshasa depuis mars.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.