Assemblée Nationale: vers l’adoption définitive d’une loi qui discrimine positivement les pygmées

illicite mwenga-sièges-chômage-Premier Ministre-motion-RDC-millions-majorité-plénières-pygmées-budget-projet de Assemblée Nationale-cérémonie-députés CACH - 15 septembre
Des députés à l'Assemblée nationale de la RDC. Ph. Tiers

L‘Assemblée nationale a validé jeudi dernier à l’unanimité, la proposition de loi sur la protection et la promotion de droits des peuples autochtones pygmées. Ces derniers pourraient bientôt bénéficier d’une discrimination positive.

En plus de la gratuité de l’enseignement primaire déjà instituée pour tous les enfants, les Pygmées eux; pourraient étudier jusqu’au secondaire gratuitement.

« La majorité des Congolais de cette souche n’a pas fréquenté l’école à cause des préjugés. Les enfants pygmées ne pouvaient pas étudier dans les mêmes écoles que les autres. Les femmes Pygmées ne pouvaient pas non plus accoucher dans les mêmes maternités que les autres. Les Pygmées ne pouvaient même pas saisir la justice car ils étaient considérés comme des sous-hommes. Mais aujourd’hui avec l’innovation de l’accès gratuit à la Justice, on reconnaît même la commission d’office pour les autochtones Pygmées. Ils doivent être accompagnés par les avocats qui seront payés par l’État congolais afin de les stimuler à participer à la vie nationale comme tous les autres Congolais », a expliqué Ruphin Rachidi, le député auteur de la proposition de loi.

En plus de l’éducation, la proposition de loi accorde plusieurs avantages aux autochtones pygmées; notamment les droits fonciers. Ils sont aussi exonérés de tous les frais liés à la justice.

Lire aussi Tanganyika : « plus de 100 mille personnes en déplacement suite à la résurgence des violences entre Pygmées et Bantous à Nyunzu » (PPI)

Déposée au Bureau de l’Assemblée Nationale en 2019, cette proposition a été renvoyée à la commission mixte pour examen approfondi. Dans les tous prochains jours, les députés nationaux vont l’adopter définitivement; et l’envoyer au Sénat pour seconde lecture afin d’être promulguée par le Président de la République.

Même si cette loi favorise la participation active des pygmées au développement du pays; certains députés ne l’ont pas approuvé. Ils ont demandé d’étendre son contenu à d’autres minorités dans le pays.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.