Assasinat de 3 civils à Rutshuru: des activistes des droits de l’homme et notables tirent la sonnette d’alarme

curé - Kiwanja - Rutshuru- Muhondo - Katale - Kisigari
Une région de Rutshuru au Nord-Kivu.

Au moins 3 personnes ont été lâchement tuées par balle par des personnes à mains armées la nuit de ce samedi à ce dimanche 31 mai 2020 à Kinyandonyi à plus ou moins 10 kilomètres de la cité de Kiwanja en groupement Bukombo en territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

Quelques heures après cet incident malheureux des activistes des droits humains et des notables du territoire de Rutshuru disent condamner avec la dernière énergie cette attaque perpétrée par des hors la loi.

Selon Theoneste Bahati Gakuru, notable du territoir et activiste des droits humains, l’attaque des civils ne devrait plus avoir lieu en place et endroit des forces de l’ordre.

Ce dernier indique que les antagonistes devraient s’inscrire dans le respect strict du droit international humanitaire en préservant aisément les vies des citoyens.

 » On ne peut pas applaudir pendant que nos populations souffrent. Nos compatriotes de Kinyandonyi et de partout ailleurs dans le territoire de Rutshuru, ont droit à une vie digne et sécurisée. Nous appelons les autorités compétentes et les services de sécurité de bien vouloir redoubler plus d’efforts afin que ces genres d’actes ne se répètent pas sur nos concitoyens,» a déclaré Theoneste Bahati Gakuru.

Ce dernier qui se dit être choqué au plus haut niveau contre ces actes « barbares » exige l’ouverture urgente des enquêtes indépendantes et sérieuses dans la zone afin que les auteurs de ces actes soient punis conformément à la loi

 » Je me joins personnellement aux familles qui ont perdu les leurs à Kinyandonyi et ailleurs. Que les âmes de nos concitoyens repose en paix » a-t-il conclu avant d’appeler les populations de Kinyandonyi à l’unité et l’amour du prochain.

Notons qu’en l’espace d’un mois, plus de 5 personnes ont déjà été emportées par les cas d’insécurité devenue monaie courante et orchestrée par des personnes armées qui font incursion dans cette partie de la province.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.