Amato Bayubasire M. : «nous soutenons le choix porté sur le le Docteur Mukwege pour coordonner la riposte au Sud-Kivu»

Amato Bayubasire M. : «nous soutenons le choix porté sur le le Docteur Mukwege pour coordonner la riposte au Sud-Kivu»
495 Views

Député national et élu de la Circonscription électorale de Walungu dans le Sud-Kivu, Amato Bayubasire Mirindi dit apporter son soutien au Docteur Denis Mukwege pour coordonner la Commission « Santé » de la riposte à Coronavirus dans la province du Sud-Kivu.

En effet, Théo Ngwabidje, Gouverneur du Sud-Kivu a annoncé que le Docteur Mukwege, prix Nobel de la Paix 2018 dirigera les questions liées à la santé dans la riposte en province alors que Bukavu venait d’enregistrer officiellement deux cas positifs.

«Nous soutenons le choix porté sur le Prix Nobel Docteur Denis Mukwege pour coordonner la riposte au Sud-Kivu. J’encourage le Gouverneur de Province qui a porté son choix sur le prix Nobel Docteur Mukwege qui est une dignité nationale et internationale et l’un des fils du Sud-Kivu qui fait la fierté aux côtés des autres éminences politiques et sociales. En tant qu’élu, nous lui apportons notre soutien et nous invitons notre population à l’encourager et l’accompagner à barrer la route à cette pandémie qui fait des ravages à travers le monde afin qu’elle ne résiste pas chez-nous», indique Amato Bayubasire à Laprunellerdc.info.

Lire aussi: Covid-19 au Sud-Kivu: le Docteur Denis Mukwege va présider la commission “Santé” dans l’équipe de riposte (Gouverneur)

Il espère que son carnet d’adresse et les potentialités de notre province sont à mettre à disposition pour barrer la route à cette pandémie.

Il invite par ailleurs le Gouvernement Provincial à lui doter des moyens conséquents pour bien faire son travail.

«La pandémie du Covid-19 est une réalité à travers le monde. Nous invitons notre population à la prendre au sérieux. Le choix des hommes pour coordonner la riposte doit être sérieux », insiste l’élu de Walungu.

Le Sud-Kivu ne peut-il pas être la solution mondiale à cette pandémie?

A l’heure où on s’interroge sur les possibilités d’usage de la chloroquine alors que le Sud-Kivu dispose de la Pharmakina et plusieurs étendues de cultures de quinquina, les chercheurs, scientifiques et politiques devraient exploiter ces possibilités dans le cadre de la recherche de la solution à cette pandémie, propose Amato Bayubasire.

Le Sud-Kivu ne peut-il pas être la solution mondiale à cette pandémie ?, s’interroge-t-il.

Il invite enfin la population à respecter les décisions du Président de la République et les consignes de l’OMS.

« Je nous invite tous à l’unité nationale et provinciale », a-t-il conclu.

Jean-Luc M.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )