Affrontements à Nyiragongo : l’Administrateur Militaire assistant explique

Mudja - affrontements nyiragongo
Mudja à Nyiragongo au Nord-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

On en sait un peu plus sur l’incident qui conduit aux affrontements entre des éléments des Forces Armées de la République Démocratique (FARDC) à ceux de l’armée Rwandaise à Buhumba dans le territoire de Nyiragongo en province du Nord-Kivu.

Selon l’Administrateur Militaire assistant du territoire de Nyiragongo, tout commence par la poursuite des quelques fraudeurs transfrontaliers appelés « Chorachora ». Ils étaient poursuivis par l’armée Rwandaise ont traversé du côté congolais.

Lire aussi: Nyiragongo : les FARDC reprennent le contrôle de 6 villages occupés par des militaires rwandais depuis le matin

C’est donc à ce niveau que deux éléments de l’armée rwandaise ont traversé la frontière et se sont retrouvés du côté congolais.

Ceux-ci ont été directement arrêtés et désarmés par des militaires congolais.

« C’est là que d’autres éléments de l’armée Rwandaise sont entrés pour revendiquer la libération de leurs collègues et ont commencé à tirer des coups de feu jusqu’à Buhumba», explique le Colonel Malosa Mboma, Administrateur de territoire Assistant de Nyiragongo.

Celui-ci rassure tout de même que la situation est calme et que les populations regagnent leurs villages.

« Les autorités militaires sont sur place avec nous et la situation est redevenue calme. La population a commencé à regagner le domicile », a –t-il dit.

Contexte

Des affrontements ont été signalés depuis le matin de ce lundi 18 octobre 2021 entres les Forces Armées de la RDC et des militaires de l’armée rwandaise dans plusieurs villages de Buhumba, dans le territoire de Nyiragongo, en province du Nord-Kivu.

Le Lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kaiko, Porte-Parole du secteur opérationnel Sukola 2, confirme que des échanges des tirs ont eu lieu entre des militaires FARDC et ceux de l’armée rwandaise, qui selon lui, ont fait incursion sur le territoire congolais «sans motif valable.»

Il affirme que ces militaires rwandais ont occupé 6 villages, avant d’être contraints de rebrousser chemin, grâce à l’arrivée des renforts des FARDC sur place.

Bienfaits Tumsifu, depuis Goma

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.