Affaire RAM : une motion de défiance déposée contre le ministre Kibassa Maliba

mobilisation - plénière - RAM - députés - nationaux - fcc - ram

L’affaire de la fameuse taxe sur Registre des Appareils Mobiles (RAM) n’a pas encore dit son dernier mot en République démocratique du Congo. Ce mardi 12 octobre 2021, une motion de défiance a été déposée au Bureau de l’Assemblée nationale par un groupe des députés nationaux majoritairement issus du Front Commun pour le Congo (FCC).

Cette motion portée par l’élu de la province du Sud-Kivu, Jean-Marie Bulambo Kilosho, vise la destitution du ministre des Postes et Télécommunications Augustin Kibassa Maliba.

Selon la lettre de transmission de ladite motion, consultée par Laprunellerdc.info, a recueilli 101 signatures. L’auteur de la motion, demande au Président de l’Assemblée Nationale d’y accorder le bénéfice d’un «traitement d’urgence.»

Lire aussi RDC : RAM, cette taxe qui met tous les camps politiques d’accord pour sa suppression

Pour les députés motionnaires, Kibassa Maliba devra s’expliquer sur les soubassements juridiques de la taxe RAM, mais aussi sur l’utilisation des fonds déjà collectés depuis septembre 2020, estimés à plusieurs dizaines de millions de dollars américains.

«Nous sommes du FCC, et nous avons réalisé 101 signatures. Vous allez voir demain que le FCC est avec la population, et vous allez voir comment les députés nationaux de l’Union sacrée seront contre la population. C’est-à-dire qu’ils vont sauver le Ministre. Donc ça sera un débat houleux et nous, nous venons d’accomplir notre tâche, celle de sauver le peuple contre cette escroquerie massive, la taxe RAM qui est totalement illégale. Nous venons de déposer cette motion au forceps, parce qu’ils ont d’abord refusé de la recevoir. Le Ministre doit en principe partir, parce qu’il fait souffrir la population par cette taxe,» a dit Didi Manara, député national et Président du groupe parlementaire PPRD, devant la presse ce mardi.

Lire aussi Assemblée Nationale : des députés FCC quittent la salle, ils veulent qu’on examine d’abord le dossier RAM

Signalons que cette motion vient d’être déposée, alors que le Bureau de l’Assemblée nationale est accusé de retarder la convocation du Ministre Kibassa, qui devrait répondre aux préoccupations soulevées par les élus, lors de sa réponse à une question orale lui adressée par le député Claude Misare, concernant la taxe RAM.

Héritier Bashige M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.