Affaire RAM: la LUCHA dans la rue ce jeudi à Bukavu

RAM - Lucha la
des membres de la Lucha Bukavu

Suite à plusieurs contestations liées à la taxe sur le Registre d’Appareils Mobiles (RAM), le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), annonce une marche à Bukavu, au Sud-Kivu.

C’est ce qui ressort d’un appel à manifestation rendu public ce jeudi 7 octobre 2021.

Pour ce mouvement citoyen, c’est depuis plus d’un an que le peuple congolais est rançonné par les dirigeants qui, en lieu et place de chercher comment améliorer les conditions de vie de la population, ces derniers choisissent d’instaurer une taxe illégale et sans contrepartie; dite registre des appareils mobiles.

Cette marche dite « STOP RAM » aura comme point de rassemblement Nyawera à 8 heure pour dire selon la LUCHA, stop à ce vol et exiger que ce ministre soit déchu de ses fonctions mais aussi son arrestation et la réparation de préjudice causé par ce vol.

« Cette taxe n’a ni soubassement ni contrepartie ; Et aujourd’hui, elle est à la base des abus des droits humains spécialement le droit à la communication; reconnu par notre constitution à son article 31, qui reconnait de respecter le droit à la communication à tous les congolais. Malheureusement aujourd’hui cela est violé par les personnes qui sont sensés veiller au respect de ce dernier. La preuve est que le ministre de la PTNIC, qui est à la base de ce vol change chaque  jour et justifie cette taxe tantôt c’est pour soutenir la RTNC, parfois pour l’obtention de connexion internet dans les universités et dernièrement il a avancé l’argument le plus fou, pour lui la taxe est désormais pour financer la gratuité de l’enseignement de base;» explique la LUCHA.

Pour cette structure citoyenne, cette taxe a causé de manque à gagner à la population car ayant du mal à communiquer; et d’autres mêmes ont perdues la vie.

« Les gens ont perdu de l’argent, des emplois et certains ont même perdu la vie car ils ont eu du mal à contacter leurs médecins. Notons que cette injustice touche tout le monde: politiciens, hommes de Dieu, étudiants, vendeurs, journalistes, motocyclistes, conducteurs de taxi bus et voiture; bref toutes les couches de la population », fait savoir la LUCHA avant de lancer un message:

 » Tu es victime de cette injustice, le temps est venu de dire stop à ce vol. Votre mobilisation est l’unique solution à ce problème dont nous sommes victimes. Nous vous appelons ainsi de vous joindre à nous pour arrêter ce vol ʺsans la lutte vous aurez rien, ni aujourd’hui ni jamais. » estime-t-elle.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.