Affaire Bijoux Goya: 17 organisations des femmes du Nord-Kivu demandent la levée des immunités de Thambwe Mwamba

enquête-le Procureur Général près la cour de cassation saisit le bureau du Sénat; pour autoriser une instruction à chargecour de cassation- Sénat - Mwamba -Thambwe. compte immunités Thambwe Mwamba
Thambwe Mwamba

Dans une déclaration rendue publique lundi 5 mai 2020 à Goma, 17 organisations des femmes du Nord-Kivu, demandent la levée des immunités au président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba, pour qu’il réponde de ses actes devant la justice, à la suite de ses propos du 30 avril dernier, à l’égard de la sénatrice Bijoux Goya

Les signataires indiquent que cette situation ternie l’image du pays, et dévalorise la femme longtemps marginalisée, et dont ses droits sont souvent bafoués. Elles disent désapprouver ces propos tenus par un haut responsable d’une institution importante du pays.

Elles disent également soutenir la plainte dernièrement déposée par Bijoux Goya contre Alexis Thambwe Mwamba.

« Consternées par le fait que ce spectacle immoral vécu par les congolais, vienne d’une institution au sommet de l’Etat aussi respectée, constituée par des personnes considérées comme des modèles et des sages pour plusieurs et dont la jeunesse de la RDC devrait s’y référer… Nous demandons aux sénateurs de lever les immunités du Président Alexis Thambwe Mwamba, afin de l’amener à se présenter devant la justice, pour répondre de ses forfaits. » dit la déclaration parvenue à Laprunellerdc.info.

Lire aussi Dossier Bijoux Goya: les femmes de la NSCC exigent au FCC le retrait de confiance en Thambwe Mwamba pour sa démission

Elles demandent au procureur général près la cour de cassation, de mener des enquêtes libres et indépendantes, mais également de fixer son dossier devant les organes compétents afin de juger l’auteur, et le condamner conformément aux lois du pays.

Pour rappel, dans une correspondance adressée à Alexis Thambwe Mwamba, la sénatrice Goya Kitenge Bijoux, avait demandé des éclaircissements dans la passation de marché des travaux de réfection de l’hémicycle. Elle voulait surtout avoir de lumière au sujet du coût global des travaux, du tableau de dépouillement ou d’évaluation des offres ainsi que la justification de l’entreprise retenue. Le 30 avril dernier, devant les sénateurs, Alexis Thambwe Mwamba a, avant de répondre au courrier, traîné dans la boue sa collègue en révélant plutôt  les contours de sa candidature au bureau du sénat, qui d’après lui était rejetée à cause de “l’incompétence et de manque de bonne moralité”.

Lire aussi Affaire Bijoux Goya: les femmes du FCC Haut-Katanga apportent leur soutien à Thambwe Mwamba

Après cet escalade verbale du jeudi 30 avril, la sénatrice Goya a déposé lundi dernier une plainte contre T. Mwamba au parquet près la Cour de cassation, pour “imputations dommageables et injures publiques”.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.