« 2021 du congolais » (Poème de Magloire Paluku)

la - mort - plusieurs-opportunistes - FCC-Staline-dix choses-Magloire - Paluku - ONG- Vital - Kamerhe
Magloire Paluku, Directeur Général de Kivu1.

« 2021 du Congolais », c’est le nouveau poème du journaliste Magloire Paluku, Directeur Général de Kivu 1 à Goma au Nord-Kivu. Laprunellerdc.info vous propose l’intégralité.

Trente et un millions, six-cents vingt-deux milles, quatre cents secondes d’actions

Des vies resteront statiques d’autres vont évoluer

Ceux qui vont mourir seront en paix avant leurs disparitions

On est mieux vivant au pays que squelette dans un trou construit !

La vendeuse sur la rue, dans la saleté, n’a que faire de la démocratie

Violer la constitution sera justifiée et l’opposition criera

Les anciens de la coalition n’auront que des idées pour les médias

Il pleuvra sur le sol, sous la terre un soleil des royaumes des immédiats

La musique des nudistes calmera les cœurs des députés déchus

Au palmarès des injustices, un seul gagnant sera l’élu.

L’hymne du Congolais sera une volonté indéfinie

La beauté du pays va se transformer dans les cœurs des infamies

Dans les urgences, dans les prisons, un arc-en-ciel perdra ses couleurs

Le pays confié à un Dieu sera confisqué par des fétichistes en chœur

On dansera à l’Ouest, on mourra à l’Est, deux pays en un

La propagande du changement sera l’obligation de deux et un

Il faut réussir, il faut désobéir, il faut se recréer car les lois sont des freins

Le nouveau régime est toujours l’ancien offert en errements !

Lire aussi: Les opportunistes congolais vus par Magloire Paluku

Les riches d’hier ont peur des actuels par comparaison ;

Car les pauvres d’hier sont le pouvoir d’aujourd’hui sans raison.

Les uns vont se marier, les autres vont divorcer

Il y a ceux qui vont voyager et ceux qui vont revenir

Il y a ceux qui vont avorter pendant qu’un enfant va se faire célébrer

Il y a ceux qui, pour arriver à leur destin vont se redéfinir

Il y a ceux qui vont ressusciter après une mort de conjoncture

Le temps en chaque seconde sera une action pour un futur

Il y a ceux qui vont couler avec la rivière de l’impérialisme

Il y a ceux qui vont guérir de cette chronique du réalisme

Il y a ceux qui auront l’injure pour analgésique

Mais après 31.622.400 secondes, le temps ne sera plus amnésique.

Magloire Paluku

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.