Sud-Kivu: le responsable de l’hôpital général de Minembwe lance un cri d’alarme face à la situation sanitaire “chaotique” suite aux affrontements

Le Médecin Directeur de l’hôpital général de Minembwe lance un cri d’alarme face à la situation sanitaire “chaotique” qui prévaut dans cette contrée à la suite des affrontements dans la région de Fizi-Itombwe.

A en croire le Dr René Kinyungu, depuis le début des affrontements dans les hauts plateaux de Fizi, particulièrement à Minembwe, il s’est observé un afflux de la population quittant les périphéries de Minembwe vers le centre, et Mikenge .

Dans une interview exclusive accordée à Laprunellerdc.info ce mercredi 6 novembre, celui-ci renseigne qu’une forte augmentation du taux de morbidité des maladies diarrhéiques ( gastro-entérite) et infection respiratoire est observée dans cette contrée. cela serait dû soit par manque de nourriture pour les déplacés et les non déplacés soit par manque de logement pour les tiers, explique ce professionnel de santé.

Il ajoute que plusieurs cas de gastro-entérite chez les enfant de 6 mois à 5 ans sont enregistrés à l’hôpital général de Minembwe. Une situation qui, selon lui, a occasionné des décès, suivi de taux élevé des infections respirations toujours avec les enfants de la même tranche d’âge.

les enfants vivent toujours dans un tableau de détresse respiratoire aiguë. La crainte principale qu’il aura un taux très élevé des malnutrition et une mortalité infantile élevée. Chaque jour l’hôpital enregistre environ 5 cas d’hospitalisation avec complication,” regrette le responsable de l’hôpital général de Minembwe.

René Kinyungu appelle donc les autorités sanitaires et ONGs internationales de bien vouloir assister au plus vite possible car estime-t-il que le pire est avenir si rien n’est fait.

Ghislain Bafunyembaka 

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )