Sud-Kivu: la société civile saisit le gouverneur sur un prétendu détournement de la prime des superviseurs lors de la distribution des moustiquaires  

Dans une correspondance adressée au gouverneur du Sud-Kivu, le bureau de coordination de la société civile demande le paiement de ses membres affectés dans le contrôle citoyen lors de la  récente campagne de la distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide.

La société civile du Sud-Kivu dit être au regret et même sidérée de constater que jusqu’à ce jour, la majorité de 500 acteurs de sa structure qui ont été sollicités par les organes techniques du gouverneur pour superviser et faire le contrôle citoyen lors des activités de distribution des moustiquaires, n’ont jamais été payés. 

Selon la société civile, ” les sources irréfutables affirment que cette somme qui revient à 35$ par personne serait détournée par les collaborateurs du gouverneur et particulièrement du ministère de la santé et cela au mépris des acteurs qui ont offert un travail de titan. 

Cette situation trouble plus d’âmes et crée la grogne dans la communauté. Il est impérieux que vous vous impliquiez personnellement pour que nos collègues touchent leur prime dans un bref delai et ainsi sanctionner  les auteurs du détournement” écrit Patient Bashombe, Président du bureau de coordination.

Le bureau de coordination renseigne qu’elle s’est déjà et plusieurs fois  adressée au ministre de la santé qui n’a jamais donné des réponses satisfaisantes et la laisser perplexe raison pour laquelle elle enfin choisi de saisir directement le gouverneur.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )