RDC-Formation du gouvernement: “nous réclamons sans condition le quota de 5 postes ministériels ” (AFDC/Sud-Kivu)

L’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) et Alliés en province du Sud-Kivu réclament Cinq ministères au sein du prochain gouvernement qui sera bientôt formé.

Dans une déclaration rendue publique ce samedi 10 Août 2019 au siège de ce parti dans la ville de Bukavu, et lue par Augustin Ruchogeza, Président Fédéral à l’intérim de l’AFDC au Sud-Kivu, les présidents et cofondateurs de l’AFDC-A en province indiquent qu’il est de droit que ces ministères reviennent à leur regroupement vu qu’ils sont dans la majorité au parlement avec 44 élus nationaux.

Ces derniers indiquent que l’AFDC dirigé par le sénateur Bahati Lukwebo est celui qui est légalement reconnu vu que le dédoublement des partis a été refusé, et c’est donc lui qui devrait choisir ceux qui occuperont ces ministères.

”A l’issu des élections du 30 décembre 2018, le peuple congolais a légitimé l’AFDC-A avec 1 243 326 voix, ce qui conséquemment lui a donné 44 sièges à l’Assemblée nationale. Fort de ce poids politique et faisant partie de la majorité parlementaire, Nous réclamons sans condition le quota de 5 postes ministériels au sein du gouvernement national, dont la désignation des animateurs relève de la seule compétence de l’honorable sénateur Bahati Lukwebo, président national et autorité morale du regroupement AFDC et Alliés”  précisent-t-ils dans déclaration.

L’AFDC-A au Sud-Kivu dit soutenir le président Félix Tshisekedi pour sa volonté de faire régner un Etat de droit et également le premier ministre Sylvestre Ilunga qu’il appelle à une vigilance afin de ne pas accepter ceux qu’il qualifie d’usurpateurs de pouvoir.

Pour rappel, l’AFDC et Alliés avait récemment déclaré avoir repris son autonomie vis à vis du FCC, peu avant les élections sénatoriales auxquelles ce regroupement avait porté Bahati Lukwebo candidat parallèle à Thambwe Mwamba désigné par Joseph Kabila à la présidence du sénat.

Le Front Commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le Changement (CACH), avaient indiqué avoir mis fin aux négociations pour la formation du prochain gouvernement qui sera composé de 65 ministres dont 42 pour le FCC et 23 pour le CACH. Depuis le regroupement de Bahati Lukwebo tente de retrouver sa place.

Museza Cikuru

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )