JIPA: «on ne peut pas protéger les gorilles sans protéger les peuples autochtones» (Arnold Nyaluma)

A l’occasion de la Journée Internationale des Peuples Autochtones JIPA, célébrée chaque le 9 Août de l’année, le professeur Arnold Nyaluma a plaidé pour le respect des droits des peuples autochtones. 

Invité par le Programme Intégré pour le Développement du Peuple Pygmée (PIDP) pour parler de jurisprudence des droits des peuples autochtones au niveau local, national et international; l’Avocat Arnold Nyaluma est revenu sur le contexte, le droit d’accès aux terres ancestrales à la gestion des ressources naturelles, la protection des valeurs culturelles notamment les langues autochtones.

« Le contexte dans lequel le PNKB a été créé a évolué. on a autrefois ignoré l’apport des peuples autochtones dans la protection de l’environnement sans se rappeler que sans les peuples autochtones on ne devrait pas rencontré cette flore et faune tel quel et c’est cela qui a été à la base de tous les conflits. Pour le moment cette conservation autoritaire a échoué et on est désormais dans la logique de la de conservation intégrale, c’est-à-dire protéger l’homme et protéger l’environnement. On ne peut donc pas protéger le gorille sans protéger les peuples autochtones encore que personne ne peut mieux protéger ce parc comme les peuples autochtones. D’où, il est temps que les nouveaux acteurs entrent dans la nouvelle logique.» 

Pour Arnold Nyaluma, on doit aussi arrêter de vouloir imposer aux peuples autochtones un mode de vie qui n’est pas le leurs. Certes qu’il leur faut des terres en dehors du parc mais qui ont au moins quelque chose apparentée à leur culture. Il a enfin appelé les peuples autochtones à une prise de conscience, afin qu’ils ne se laissent pas manipulés soit par des politiciens soit par les commerçants qui veulent passer par les autochtones pour détruire le Parc  National de Kahuzi Biega. “Sans le peuple autochtone on ne peut pas protéger la nature. On ne peut donc pas opposer l’homme à la nature” a-t-il insisté.

La Journée Internationale des Peuples Autochtones a été instituée par l’Assemblée générale des Nations-Unies dans sa résolution nº 75 /164 le 18 décembre 1990. La résolution 49/214 du 23 décembre 1994 de l’Assemblée générale des Nations-Unies a alors décidé que la journée internationale des peuples autochtones sera célébrée chaque année le 9 Août. 

Honneur-David Safari

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )