Ituri-mort de 6 personnes dans la mine d’or de “la folie” : la Société Civile appelle le gouvernement à règlementer le secteur d’orpaillage

Les sources régionales rapportent que six orpailleurs ont de nouveaux  trouvé la mort la nuit du lundi au Mardi 6 août dans une mine d’or au chantier minier de “la folie”, en groupement  Mabilindey, à au moins 4 Kilomètres de Mungwalu-centre en Province de l’Ituri.

Le manque d’oxygène par ces creuseurs artisanaux appelés “Deto” dans le puits, serait à la base de ce drame.

Le porte-parole de la société civile de Mungwalu qui s’est rendu sur place, indique qu’une panne technique dans leur installation aurait été à la base de cet incident mortel.

A lui d’ajouter que trois personnes qui montaient la garde sont aussi mortes sur place et les trois autres,  ont tenté de  secourir leurs proches avant de trouver aussi mort dans ce trou minier d’une profondeur de plus de 80 mètres.

« Les 4 corps des victimes ont été amenés à Mahagi, leur  territoire d’origine et deux autres seront enterrés en Commune de Mungwalu » explique Anecho Baby porte-parole de la société civile Mungwalu.

Baby déplore l’utilisation des produits détonateurs dans des carrés miniers sans respect de procédure.

Il appelle le ministre provincial de Mines à s’impliquer dans la réglementation de l’activité de  l’orpaillage dans la région.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )