Prof Muyembe aux journalistes: “ça ne sert à rien de donner des fausses nouvelles sur l’épidémie”

Le professeur Muyembe appelle les professionnels des médias à s’approprier la riposte pour que ce fléau prenne fin dans le Nord-Kivu et en Ituri.

C’est dans une conférence de presse dans son Quartier Général à Goma que celui-ci a tenu à interpeller les journalistes congolais et spécialement ceux de deux provinces.

Dans ses propos, ce dernier a appelé les chevaliers de la plume et les coqs du micro à bien jouer leur rôle pour ne pas dérouter cette population qui attend de ces journalistes un travail de sensibilisation.

 «Mes chers amis de la presse, vous devez faire attention avec ce qui est publié sur les réseaux sociaux. Ça ne sert à rien de donner des fausses nouvelles sur l’épidémie. Je pense que je suis la source et je suis ouvert et nous travaillons dans la transparence. S’il y’a des doutes, nous disons la vérité. Il n’ y a rien à cacher mais au contraire il faut que tout le monde soit au courant de ce qui se passe et il faudra que ça soit la vérité et non créer la panique de toute pièce. On va donc s’organiser pour trouver les moyens les plus simples pour sensibiliser la population et je suis sûr que vous allez jouer un rôle important dans cette activité de riposte » a insisté le docteur Muyembe.

Notons que le professeur Muyembe a fait un état de quatre personnes confirmées cas positifs depuis le début de cette maladie à Goma et à Nyiragongo.

Parmi les quatre personnes deux ont trouvé la mort et deux autres dont un enfant d’une année et sa mère suivent des soins appropriés au Centre de Traitement de la maladie à Virus Ebola au niveau de Munigi dans le Nyiragongo.

Il a également précisé que son équipe à déjà enregistré 300 cas appelés ” contacts des contacts” et parmi eux 260 sont en train d’être vaccinés depuis la journée de ce vendredi 2 Août.

Richard Mashauri Nkalirwa, depuis Goma

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )