Beni: “Nous prions pour que Dieu ouvre une nouvelle histoire et change l’identité pour la ville et le territoire” (Zawadi Christopher)

Comme prévu, la prière pour demander l’intervention divine pour la fin des massacres et la maladie Ebola dans la ville et le territoire de Beni a eu lieu ce samedi 3 Août 2019.

Cette séance de prière à tout d’abord commencé par une petite prière matinale au rond-point central de Beni, après s’en est suivi une marche d’ une centaine des chrétiens des confessions religieuses confondues jusqu’à l’esplanade de la mairie où le culte dit de “déclaration prophétique” a été célébré en présence de quelques autorités civiles de la place.

« Nous prions pour que Dieu ouvre une nouvelle histoire et change l’identité pour la ville et le territoire de Beni surtout dans l’éradication d’Ebola et l’insécurité » explique le Pasteur Zawadi Christopher, chargé de culte au sein de l’église “Arche de l’Alliance” initiatrice de cette activité.

Dans son speech au peuple de Dieu, le pasteur Zawadi Christopher,  a appelé toute la population de Beni à prendre conscience de deux grands fléaux dont “l’insécurité et l’épidémie à virus Ebola “, qui écument la région depuis plusieurs mois maintenant et qui causent morts d’hommes.

“Que les gents soient conscient de l’insécurité et Ebola qui nous endeuillent chaque jour et prennent des précautions nécessaires pour vaincre ce combat que Satan a élevé contre nous.Si nous nous levons et nous liguons à un seul homme surtout se repentir nos péchés, Dieu pourra agir et mettre fin à ce calvaire” indique-t-il devant les chrétiens.

Il poursuit que par ces actions, l’église Corps du Christ de Beni voudrait implorer la présence de Dieu pour mettre fin à ces deux grands fléaux.

“Nous sommes ici pour implorer l’intervention de Dieu, le tout puissant dans l’éradication de l’insécurité et Ebola dans la ville et Territoire de Beni. Nous avons demandé à Dieu que les vies humaines soient épargnées par ces fléaux mais aussi que Dieu ouvre pour notre ville une nouvelle page, Que ce qui connaissent Beni négativement changent d’avis” dixit -il

Quelques participants au dit culte ont indiqué être contents de participer et de représenter le peuple congolais à une telle activité spirituelle.

Ces derniers ont aussi conseillé les habitants de Beni de cesser le péché et se remettre à Dieu pour que cette prière soit exaucée. 

Roger Kakulirahi, depuis Beni

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )