RDC : Justin Bitakwira prédit l’éclatement de l’AFDC dans 48 heures

L’éloignement entre le Front Commun pour le Congo et le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a fait réagir le ministre national du développement rural lors d’une conférence de presse qu’il a tenue à Bukavu ce samedi 14 juillet 2019.  Justin Bitakwira voit l’AFDC-A, regroupement politique de Bahati Lukwebo, se vider de tous ses cadres dans un bref délai et « Bahati restera seul ».

Comme dans ses habitudes, Justin Bitakwira  a fait une fracassante sortie ce week-end. Alors que l’opinion, tant nationale qu’internationale, se focalise particulièrement sur le conflit entre Bahati Lukwebo et Joseph Kabila, autour de la présidence du sénat, Bitakwira n’a pas manqué de prouver son radical attachement au FCC et surtout sa détraction à l’égard de l’autorité morale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo.

« Dans les 48 heures ici vous suivrez comment il y aura éclatement à l’AFDC»,  a promis Justin Bitakwira, comparant la situation actuelle de l’AFC à une celle d’une cruche contenant des souris où l’on met de l’eau bouillante.

« Beaucoup vont fuir.  C’est comme si vous mettez le souris dans une cruche en argile et puis vous y mettez de l’eau chaude. Chaque souris doit sauter pour chercher par où passer », a essayé de comparer ce ministre et cadre du FCC.

Selon Bitakwira, l’AFDC est à un tournant qui devra déterminer la vocation de chacun de ses membres. Pour le ministre du développement rural, seule la catégorie d’opportunistes restera attachée à Modeste Bahati Lukwebo, et accepterons de le suivre dans l’hécatombe.

« En politique certaines gens prennent la politique comme un terrain de mensonge mais la politique c’est une vocation et il y en a qui font la politique par opportunisme. Tu n’as jamais fait la politique mais tu apprends un jour que là-bas ça paie et vous vous  dites-moi aussi je veux .Raison pour laquelle nous mettons les membres de l’AFDC-A  sur la balance pour savoir qui par vocation est allé adhérer à AFDC et tous ceux qui ont adhéré à l’AFDC opportunisme », a dit Justin Bitakwira.

Bitakwira ne sera donc pas surpris que des mandataires de l’AFDC-A s’éloignent de leur autorité morale.

« Il  est pressent et c’est normal. Vous allez entendre que tel gouverneur, tel membre du bureau de l’Assemblée a écrit que lui n’est pas concerné. Ce n’est pas du nouveau. Ce sont de cas vécus », a prédit monsieur Justin Bitakwira.

Pour rappel, le sénateur Bahati Lukwebo a été exclu, à « durée indéterminée » du FCC, pour avoir présenté sa candidature à la présidence du Sénat concurremment avec Alexis Tambwe Mwamba, candidat désigné par Joseph Kabila, autorité morale  du Front Commun pour le Congo.

 John Achiza

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )