Goma: le collectif Amka Congo porte plainte contre le chef de poste de la DGM

Après la  libération de leur militant Félicien Orhacifunyiri Mugula, le Collectif AMKA CONGO décide de porter  plainte contre Kika Kitamuka Abdoul chef de poste de la Direction Générale des Migrations (DGM) ports publics de Goma, qui selon eux, après avoir « torturé » son activiste,  continue à faire payer aux voyageurs la taxe illégale de 500 Francs congolais aux ports de Goma.

« Il était en train de sensibiliser les voyageurs au port de ne pas payer les 500 FC car c’est illégal, c’est comme ça que certains agents ont commencé à le tabasser et après, le chef de poste l’amènera à la Direction Provinciale après torture »,  indique Jack Sinzahera, militant du collectif Amka Congo.

La plainte a été déposée ce mardi 09 juillet au Parquet Général de Goma.

Dans sa plainte, ce mouvement citoyen réclame une justice auprès de l’autorité judiciaire en faveur de son militant.

«Nous sommes en train de mener des grandes actions pour mettre fin aux tracasseries qui s’observent aux ports publics de Goma. Un accent particulier est mis aux 500 Francs qui sont perçus illégalement aux différents ports. Nous tenons à rappeler aux  agents de la DGM qu’ils ne sont pas permis de tabasser notre militant. Nous voulons que désormais des  sanctions puissent être infligées contre cette autorité qui semble encourager cette pratique »  ajoute Jack Sinzahera.

Rappelons qu’au cours de ce mois de juillet, des voix se sont levées dans beaucoup de mouvements citoyens, de la société civile à Bukavu comme à Goma pour lancer un appel aux services de la DGM de supprimer ces frais dits “illégaux”  imposés à la population.

Amka Congo promet de mener des actions de grande envergure dans les jours qui viennent si des mesures urgentes ne sont pas prises à l’encontre de agents de la DGM qui « rançonnent » la population en lui imposant une taxe qui n’existe pas.

 Freddy Ruvunangiza

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )