«Je ne sais pas d’où est venue l’information concernant l’entrée des troupes étrangères. Je ne l’ai jamais envisagée…» (Félix Tshisekedi aux élus du Sud-Kivu)

Le président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a accordé une audience aux députés nationaux et sénateurs élus de la province du Sud-Kivu ce vendredi 1er novembre 2019.

Selon les élus, ils sont allés rencontrer le chef de l’Etat pour parler de la situation sécuritaire sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu et particulièrement la situation dans les Hauts plateaux de Fizi, Uvira et Itombwe.

Les députés nationaux et sénateurs élus du Sud-Kivu ont profité pour évoquer la question du dialogue d’Uvira pour la paix et la sécurité qui vise à trouver des solutions idoines à tous ces problèmes d’insécurité dans les Hauts Plateaux.

Les questions de développement de la province et les infrastructures routières et aéroportuaires (avec l’aéroport de Kavumu) ont été également évoquées.

Les élus nationaux et sénateurs du Sud-Kivu ont aussi évoqué le manque d’encadrement des ex combattants qui quittent les groupes armés. Ils ont plaidé pour qu’ils soient pris en charge afin qu’ils ne retournent plus dans la forêt.

Sur la question des informations faisant état de l’entrée des troupes étrangères pour combattre les groupes armés à l’Est de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi s’est dit étonné par cette information, selon le député Amato Bayubasire, élu de Walungu.

Selon le député qui cite le Chef de l’Etat, Tshisekedi n’a jamais envisagé cette possibilité à part l’accompagnement de l’action des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) par les troupes de la Monusco.

« Je ne sais pas d’où est venue cette information concernant l’entrée des troupes étrangères. Je ne l’ai jamais envisagée…» dit Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo cité par le député national Amato Bayubasire.

La délégation des députés nationaux et sénateurs du Sud-Kivu a été conduite par le doyen des députés Martin Bitijula, qui fait également office de président intérimaire du Caucus des députés et sénateurs élus du Sud-Kivu.

Honneur-David Safari

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • Amani 1 mois

    S’il vous plaît que notre Président ne nous trahisse pas. Si non, le fils de de la RDC restera toujours ce fils digne et sans impure à l’hypocrisie. Selon moi une telle réponse du Président aux Députés ne me satisfait pas et nonplus si claire.

    Comment expliquer que le Président ne pas en communication avec la situation du Sud Kivu au moment où la FARDC est là,?

  • Disqus ( )