Lutte contre Ebola: la Société Civile de Bukavu s’inquiète du manque des dispositifs d’hygiène au Gouvernorat et dans les ministères

Le bureau urbain de la société civile de Bukavu appelle les autorités  à prendre la question de lutte contre Ebola au sérieux et de ne pas rester dans des discours politiques et populistes « en cette période critique ».

Voilà ce qui ressort de sa déclaration de ce vendredi 19 juillet relative à l’alerte sur la maladie à virus Ebola dans la ville de Bukavu, signée par son président Zozo Sakali.

Pour le bureau urbain de la société civile, « on ne sait pas comprendre pourquoi dans l’enclos du gouvernorat de province de Nyamoma, devant tous les ministères, à la mairie et aux communes on n’y trouve aucun dispositif pouvant servir de lavage des mains alors que ce sont des lieux très fréquentés et qui devraient servir de modèle dans la sensibilisation contre la propagation de cette maladie ».

Il note que seul le bureau de l’Assemblée provinciale et les Organisations Non Gouvernementales (ONGs) font exception.

Il interpelle les services compétents et recommande au gouvernement provincial de veiller strictement au respect des règles sanitaires dans les lieux publics et aux mouvements des populations dans les ports, aéroport et frontières.

Il demande à la REGIDESO d’éviter des coupures exagérées de l’eau en cette période de la saison sèche. « Ces coupures prolongées de l’eau ne feront qu’exposer la pauvre population aux risques de contamination », écrit-il.

Le bureau urbain de la société civile demandé également aux confessions religieuses de s’impliquer dans la sensibilisation des fidèles, « surtout ceux qui ignorent encore l’existence de cette maladie dangereuse ».

Tout en restant préoccupé par la flambée de cette maladie dans la province du Nord-Kivu, il invite toutes les composantes de la société civile et des mouvements citoyens à s’engager dans la sensibilisation de la population sur les mesures de protection.

C’est donc une alerte de la Société Civile urbaine qui vient rappeler au Gouverneur du Sud-Kivu et à toute son équipe gouvernementale qu’ils doivent être les premiers à donner un exemple du respect des mesures hygiéniques en cette période d’alerte.

Thomas Uzima

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )