Fizi: un milicien maimai tué dans les affrontements de ce mercredi à Minembwe

Un mort et plusieurs blessés côté maimai, c’est le bilan des attaques simultanées menées par les miliciens Kibukila contre les positions des Forces Armées de la République Démocratique du Congo le mercredi 26 juin 2019 dans les village de Kabingo et Rutikita à plus ou moins 20 Kilomètres de Minembwe centre.

C’est ce qu’indique un communiqué des Forces Armées de la République Démocratique du Congo envoyé à Laprunellerdc.info.

Ce mercredi jour des affrontements, le sénateur Moise Nyarugabo a indiqué à Laprunellerdc.info que plusieurs villages avaient été brulés par des miliciens alors que les affrontements étaient toujours en cours. Une information confirmée par l’armée.

«Depuis 8 heures jusqu’à 17 heures d’intenses combats ont opposé les FARDC à ces miliciens. Les maimai ont été dispersés le soir. Dans leurs fuites ils ont brûlé les maisons de paisibles citoyens. Plusieurs civils ont trouvé refuge au centre de Minembwe » indique le capitaine Dieudonné Kasereka, le porte-parole de l’opération Sukola 2 dans le Sud de la Province du Sud-Kivu.

L’armée indique par ailleurs que calme est revenu et la situation est sous contrôle des FARDC.

«Le commandant sous-secteur en opérations à Minembwe, le colonel Honoré Katembo demande aux habitants de Minembwe et ses environs de se désolidariser des ennemis de la paix » poursuit le capitaine Dieudonné Kasereka.

Aucun autre bilan d’une source indépendante n’est pour l’instant, disponible. 

Pour rappel, la situation est restée tendue depuis la matinée dans la commune rurale de Minembwe en territoire de Fizi. Une situation consécutive aux attaques des miliciens Maimai contre des positions FARDC dans la région.  Plusieurs habitants ont fui leurs domiciles. D’autres ont choisi de trouver refuge près du camp de la Monusco à Minembwe alors que les attaques s’étaient intensifiées.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )