Bukavu : le préfet du lycée International accusé d’avoir détourner les frais de participation aux examens d’Etat de ses élèves

Les élèves du Lycée International ont été chassés des salles d’examens ce jeudi 27 juin au collège Alfajiri pour non payement des frais de participation.

Ils accusent leur préfet comme étant à la base de cette situation. Selon eux, ils avaient payé auprès de celui-ci et qui leur avaient remis des reçus.

Ces reçus avaient été jugés « de faux » par les vérificateurs qui leurs avaient autorisé de passer les examens pendant que cette question était en étude.

N’ayant pas trouvé des solutions, les vérificateurs ne les ont pas autorisé à accéder aux salles d’examens pour ce dernier jour.

Ils ont alors contacté le bureau urbain de la société civile et son président, David Chikuru, s’est rendu sur place pour plaider en leur faveur.

« J’ai rencontré l’inspecteur  qui est au niveau du collège, je l’ai demandé qu’il laisse les élèves passer l’examen, heureusement il a accepté. Le numéro de leur promoteur et celui du préfet passaient mais ils ne décrochaient pas. C’est une escroquerie et nous demandons à l’Etat Congolais de mettre de l’ordre dans la création des écoles » a-t-il indiqué.

David Chikuru trouve incompréhensible que quelqu’un, promoteur soit-il, puisse recevoir l’argent des parents, le bouffe et laisse les enfants traumatisés.

« Nous allons demander à l’Etat de fermer certaines écoles parce que ça ne marche pas. On ne peut pas monnayer l’éducation. Nous demandons que ce Préfet puisse répondre de ses actes et qu’il soit déchu de ses fonctions sans condition » a-t-il dit.

Après les examens, les élèves se sont dirigés à la résidence de leur Préfet qui était absent, lui et sa famille. ils ont été calmés par leur proviseur accompagné du directeur de discipline pendant qu’ils menaçaient de casser les vitres de la maison.

Thomas Uzima

 

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )