CAN Egypte 2018 : pourquoi compter sur les Léopards même sans victoire, c’est parce qu’ils gardent leur sens d’invincibilité

Les léopards de la République Démocratique du Congo figurent parmi les 24 équipes des nations présentes en Egypte pour se disputer la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Cette compétition qui va réunir toutes meilleures équipes du continent, va également voire des grandes stars du football africain apparaitre sur des pelouses égyptiennes pour cette cause.

La RDC sera présente à cette fête continentale du football avec la participation des léopards, qui seront à leur 19e apparition pour la CAN, laquelle compétition a déjà été remportée à deux reprises par l’équipe congolaise (1968 et 1974) et peut encore rêver pour cette édition.

Pendant ce temps, plusieurs observateurs se posent des questions sur la participation de Léopards à cette bataille des géants ; et pour cause, l’équipe congolaise ne cesse d’inquiéter ces derniers jours.

Après une série sans fin des matchs  dépourvus des victoires dont ils ont réalisé dans toute l’ année 2018, et que cette situation semble continuer cette année pour les coéquipiers à Yannick Bolasie, il y a toujours une place pour espérer à une fin admirable.

Après la première victoire de l’année pour les Léopards de la RDC bien que dans la douleur contre le Libéria (1-0) lors de la dernière des éliminatoires, l’équipe congolaise a enregistré deux décevants matchs nuls en préparation pour la compétition égyptienne la semaine passée; et cela après avoir été tenue en échec par le Burkina Faso (0-0), puis récidivé contre le Kenya quelques jours plus tard  (1-1) laissant une situation d’inquiétude dans les cœurs de leurs supporters.

Si ça doute déjà au pays, les acteurs attendus en Egypte eux (les Léopards) restent sereins et confiants. Peut-on les croire ?

Plusieurs autres Coupe d’Afrique déjà passées le témoignent, les Léopards ont toujours été caractérisés par des surprises ;  c’est-à-dire forts quand on les croit faibles, et souvent décevants lorsque tout le monde compte sur eux.

Et selon certaines analyses faites sur les fauves de la RD Congo, cette nouvelle formule de la Coupe d’Afrique des Nations (avec 24 équipes), redistribue les cartes après la phase des groupes ; ici, il sera possible de se qualifier même en terminant troisième de son groupe.

Si sur papier, la RDC reste un candidat potentiel pour figurer parmi les trois meilleures nations de son groupe, une situation qui peut qualifier les hommes de Florent Ibenge, pourvu que ces derniers soient parmi les quatre meilleurs troisièmes de ces six groupes que compte cette, en cas d’occuper la troisième place dans le groupe. Elle a également des atouts pour aller loin dans la compétition.

Une mal chance qui peut rendre service aux Léopards !

Et si les congolais ont une sorte des malédictions ce dernier temps (celle de faire un match nul), ces derniers peuvent transformer ce mauvais sort en une invincibilité incroyable.

Ça sera simple pour la bande de Youssouf  Mulumbu : on joue, on gagne et si ce n’est pas le cas ; on se contente du match nul. En phase des groupes c’est possible de se qualifier avec cette allure, comme c’est fut d’ailleurs le cas en 2015, où les congolais avait fait trois matchs nuls sur les trois joués, et valider sa qualification. Cette option avait d’ailleurs donné aux Léopards la chance d’aller jusqu’en demi-finale et ramener la médaille de bronze à la maison.

Cette hypothèse peut être nourrie par la traditionnelle bonne chance des léopards qui ne perdent presque pas à la séance des tirs au but, une spécialité qui sourit toujours aux Léopards ; cela est une raison de plus pour penser que cette série des matchs nuls que les Léopards réalisent, peut comme en 2013 et 2015 (en phase des groupes) jouer en faveur de Cédric Bakambu et ses compagnons lors de la phase à élimination directe.

Cette édition de la CAN Egypte 2019 risque de voir des surprises, et comme le Portugal  lors de l’Euro 2016 (vainqueur de l’épreuve avec seule une victoire lors des demi-finales) ou encore lors du parcours des Léopards de la RDC à la CAN 2015 en Guinée-Équatoriale (seulement une victoire lors de son quart de finale contre le Congo Brazzaville), c’est possible d’aller loin, et remporter même le titre sans accumuler des victoires.

Eric Shukrani

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )