CAN Egypte 2019 : à quelques jours du coup d’envoi, l’incertitude persiste dans le camp des léopards

La 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Egypte 2019) ouvre ses portes le 21 juin prochain, et la sélection nationale de la République Démocratique du Congo est qualifiée pour cette compétition qui regroupera, pour la première fois de l’histoire 24équipes.

Pour bien aborder cette grande fête continentale réunissant toutes les grandes nations et grandes stars du football africain encore en activité, les Léopards de la RDC ont entamé depuis ce début du mois de juin un stage de préparation à Marbella (Espagne).

Alors que l’heure est au rassemblement de joueurs provenant dans différents championnats, la sélection de Florent Ibenge semble se confronter aux problèmes qui la gangrènent depuis déjà un bout de temps.

Après la publication d’une liste de 32 joueurs pour la présélection en Espagne, plusieurs autres problèmes restent palpables jusqu’à nos jours dans le fief des Léopards de la République Démocratique du Congo, et cela avant la connaissance de 23 léopards qui seront retenus pour l’Égypte.

Et parmi les maux auxquels sont confrontés les ambassadeurs de la RDC pour cette CAN Egypte 2019, on peut citer l’éternel problème lié au retard dans l’obtention d’un passeports et visa des athlètes et autres membres pour quitter le pays.

Pendant que la majorité des joueurs ont déjà quitté le pays, et se rendre à Marbella, d’autres joueurs, et pas les moindres sont restés clouer dans la capitale congolaise. C’est le cas du meilleur buteur de la Ligue Nationale de Football, Jackson Muleka qui n’a jusque-là pas eu  le visa pour relier l’Espagne.

L’attaquant emblématique du TP Mazembe n’est pas le seul sur la liste des joueurs dont leurs problèmes persistent, on peut aussi citer Kasongo Kabongo (ancien buteur de Zamālek d’Egypte), le buteur congolais évoluant en Arabie Saoudite n’a pas aussi obtenu son passeport pour rejoindre le camp de Léopards.

A ces problèmes, on peut aussi ajouter le dossier de changement de nationalité sportive pour Giannelli Imbula et Aaron Tchibola qui est toujours en cours, et dont on ne sait pas si les processus vont être achever dans un délai plus proche avant la date limite pour la publication des listes de 23 de chaque sélection engagée à cette compétition.

Alors que parmi les 32 joueurs appelés pour la préparation, Florent Ibenge a déjà perdu Fabrice N’Sakala blessé, et que ça se complique toujours pour les autres cités ci-haut, la peur prend de l’ampleur  dans les cœurs des amoureux du sport roi en RDC sur le sort de leur équipe, si ce problème n’est pas décanté à trois semaines du début de la compétition et à deux semaine de la date limite pour la publication de la liste de 23. Quelle sera l’image des Léopards pour cette CAN ?

Eric Shukrani

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )